Documents

La rencontre de Tin- Fadimata tenue du 30/08 au 01/09/2016 a enregistré la participation des populations venues des régions de Gao et Ménaka à travers leurs responsable civils, militaires et politiques .Elle a constaté avec satisfaction la bonne compréhension des problèmes posés aux population de l’Azawad ;accepte et entérine l’analyse faite par les participants desditsproblèmes à savoir entre autres :
-Les complications nées de toutes les tentatives menées, en vue d’appliquer de façon diligente l’accord d’Alger
-les difficultés inhérentes au fonctionnement et à la prise de décision par la CMA
-la persistance des conflits meurtriers communautaires, malgré la signature de l’accord, avec plus de morts que pendant le conflit Mali-Azawad
-le caractère exorbitant des problèmes socio-économiques
-considérant la gestion unilatérale de la CMA
-considérants la constance et la montée des conflits communautaires avec son corollaire de morts d’hommes
- considérant les spoliations quotidiennes de populations surtout sur les axes routiers reliant les foires hebdomadaires
-considérant le retard pris dans l’application de l’accord
-considérant les balbutiements du gouvernement du Mali dans l’application intégrale de l’accord dit d’Alger
-considérant l’incompréhension par l’opinion Azawadiens des événements de Kidal
-considérant l’insuffisance des mesures prises par la médiation internationale pour le règlement de conflit de Kidal
-considérant le besoin pressant de paix, de réconciliation et de stabilité de population de l’Azawad, toutes ethnies et tous groupes confondus

- Prononce solennellement la démission pure et simple de toutes les populations concernées par la présente rencontre, de même que leurs responsables civiles, militaires et politiques des organes et des instances du MNLA, HCUA et MAA-CMA.
- Crée le mouvement pour le salut de l’Azawad en abrégé MSA
- Décide de rester dans l’accord d’Alger
- Jette son dévolu sur une application diligente, rapide et intégrale dudit accord
- Engage les responsables ici présents, pour la prise en compte immédiate des représentants du nouveau mouvement dans toutes les instances et/ou organes prévu aux termes de l’accord d’Alger
- Condamne avec la dernière rigueur tous conflits, tout acte de banditisme, notamment les braquages et les vols à main armées
- Accepte l’adhésion au MSA de tous les Azawadiens épris de paix, d’égalité, de justice et d’équité
- Recommande le développement de toutes les initiatives locales destinées au soulagement des souffrances endurées par les populations de l’Azawad, notamment en matière de retour des services sociaux de base et d’assistance humanitaire.
- Exige l arrêt pur et simple de tous les conflits fratricide
- Appelle a une collaboration franche avec la communauté internationale impliquée dans la mise en oeuvre de l accord d Alger
- Privilégie et encourage le dialogue pour tous les règlements
- Demande au gouvernement du mali, à la CMA, à la plateforme et à la médiation internationale, les respects et la prise en compte du nouveau choix de la population dans le processus en cours
- Souhaite la mise en place immédiate et sans délai des instances et des organes du MSA
- Demande le départ immédiat d une mission de prise de contact avec tous les acteurs impliqués dans la mise en oeuvre de l accord d Alger
- Arrête la date du 1er au 3 octobre 2016 pour la tenue du premier congrès du mouvement pour le salut de l azawad (MSA)

La rencontre

Déclaration politique

La rencontre de Tin-Fadimata tenue du 30/08 au 1er/09/2016 après une analyse approfondie pertinente, suite à un débat houleux, mais constructif, constate avec amertume la recrudescence de l’insécurité et la résurgence de conflit fratricides, presque sur toute l étendu du territoire de l’Azawad.

Aussi la rencontre désapprouve la gestion unilatérale de la CMA, laquelle ne récence point dans son staff de décision les représentants des autres communautés.
S’inquiétant de la situation des refugies, la rencontre de Tin-Fadimata désolidarise avec l’inexistence de services sociaux de base et appelle à la correction de toutes les défaillances dans les aides humanitaire.
Elle regrette en outre l’insuffisance et la faiblesse dans toutes les tentatives de la CMA, de rapprocher les mouvements armées et/ou les populations de l’Azawad.

Par finir, la rencontre de Tin-Fadimata déplore le manque d anticipation du gouvernement du Mali et de la communauté internationale.
En conséquence, la rencontre de Tin-fadimata tenue du 30/08 au 1er 09/2016, crée le mouvement pour le salut de l’Azawad MSA, en assume les conséquences devant l’histoire.

La rencontre

La rencontre de Tin-Fadimata, tenu du 30/08 au 1er/09/2016 adresse ses vifs remercîments à toute la population de l’Azawad en général, particulièrement à tous ceux qui ont fait le déplacement de Tin-Fadimata et singulièrement à ses habitants pour l’accueil chaleureux et fraternel.